GENERATION ZE

Pour la 6ème année consécutive, notre spectacle a été joué dans le cadre des Actions Educatives financées par le Conseil Départemental 13.

 

Les 16 et 17 novembre, les 8 classes de 3ème du Collège Longchamp à Marseille ont pu apprécié la pièce suivie d'un débat sur l'égalité hommes-femmes.

 

Au printemps 2018, une des classes poursuit la réflexion avec un travail créatif autour du corps, de la parole et du dessin avec Michèle Nucci grâce aux outils du Life Art Process.

 

Solo dansé par Astrid Giorgetta en partenariat avec l'association Et Caetera qui produit et diffuse des spectacles ethno-contemporains et crée des instruments de musique en argile.
Distribution : Astrid Giorgetta (danse), Danielle Laurent et Yvan Ralevic (musique d’argile), Gilles Schneider (voix, chant)
Durée : 20 minutes


Une femme s'avance, c'est la déesse-mère, généreuse et fertile, elle contient la matière, elle est la matière. Elle va accoucher du monde, donner naissance à la Terre, s'y dissoudre en elle, fusionner avec elle. Son corps s'ouvre, la vie nait de la perte, du chaos. Elle s'écorche, se déchire, se vide pour faire jaillir la vie. Son offrande c'est la terre dont tous nous héritons. Après le bouillonnement vient la croissance, la sérénité, la paix avec l'arbre-monde. Cet arbre est l'enfant sacré, le témoin racines et branches, des profondeurs des cimes, du feu à l'air à travers sa terre et son eau. La vie animale s'éveille, un oiseau, un elfe ? L'être premier s'élance vers la liberté…

L'argile musicale, mariage de la terre et du souffle, se décline en instruments surprenants d'un grand registre et d'une variété de timbres associant souplesse chaleur et vibrations subtiles. La voix vient enrichir, troubler et sculpter cette matière sonore. Le son sorti du corps, pétri de chair, de terre, de souffle, les frappes et les incantations, les trilles forment un écrin pour la magie du spectacle.